Le virus Mayaro (MAYV) est un arbovirus émergent. L’infection par ce virus est souvent associée à des symptômes débilitants, notamment des arthralgies et des myalgies. Actuellement, aucun traitement, ni vaccin n’est disponible pour lutter contre la maladie . Dans la présente étude, le potentiel du Favipiravir à inhiber la réplication du MAYV a été évalué  dans un modèle in vivo . Des souris immunocompétentes ont reçu par voie orale du Favipiravir avant, pendant ou après l’infection par le MAYV. Les résultats ont montré une réduction significative des particules virales infectieuses dans les organes, articulations, et le sang des souris infectées.  L’ensemble de ces résultats donne un espoir quant à l’utilisation ultérieure de cette molécule antivirale à large spectre d’action, en clinique afin de réduire les formes graves de la maladie.
Ce travail a été réalisé dans le cadre de la thèse de Mme Michèle Bengue (étudiante Camerounaise) dirigée par Dorothée Missé (DR2, IRD).
Skip to toolbar