Pathogènes, Environnement, Santé Humaine (EPATH)

Pathogènes et environnement, une recherche interdisciplinaire au service de la santé humaine

Le département comprend une trentaine de titulaires, du CNRS, de l’IRD et des personnels hospitaliers et hospitalo-universitaires ; ce qui fait une originalité de ce département. Nous travaillons sur plusieurs modèles (Bactéries, Parasites et Champignons) connus comme pathogènes humains et développons un continuum de recherche utilisant des approches multidisciplinaires et interdisciplinaires: descriptives (identification et description), mécanistiques (compréhension et explication), interventionnelles et de Santé Publique. Notre recherche concourt à produire Expertise et Innovation (en écologie et évolution des maladies infectieuses dans les pays en développement, sur les outils diagnostiques, biomarqueurs, cibles thérapeutiques et molécules candidates, outils méthodologiques, logiciels).

équipes de recherches

membres permanents

Mots-clés

Génétique – Epigénétique – Mécanismes moléculaires – Biologie cellulaire – Evolution expérimentale – Interactions hôte-parasite – Adaptation – Résistance aux antimicrobiens – Leishmania et phlébotomes – Bactéries – Champignons – Phages – Babesia – Diagnostic – Émergence – transmission – Maladies infectieuses – Pays en développement – Santé publique.

Objectifs principaux

Caractériser les facteurs et mécanismes génétiques, adaptatifs, épidémiologiques et socio-environnementaux qui favorisent l’émergence et la transmission des pathogènes pour contribuer à l’élaboration de nouvelles stratégies de lutte.

Objectifs spécifiques

  • Décrire et expliquer les processus d’émergence et la transmission des pathogènes humains et de la résistance aux antimicrobiens, avec un focus particulier sur les pays du sud
  • Caractériser et comprendre les processus biologiques fondamentaux des trypanosomatidés
  • Étudier les mécanismes moléculaires évolutifs sous-jacents à l’adaptation des microorganismes tels que la résistance aux antimicrobiens, la virulence et les interactions pathogènes/pathogènes ou hôtes/pathogènes
  • Définir les entités génétiques que sont les espèces, leur circulation sur un temps long
  • Evaluer les flux génétiques inter-spécifiques, l’évolution génomique post-hybridation
  • Recherche translationnelle
    • développements de méthodes de diagnostic et d’identification moléculaire, sur des évaluations de kits) dans le cadre du CNR Toxoplasmose et du CNR Leishmania
    • Développer des outils innovants pour aider à l’analyse des données et améliorer la santé humaine

Implantations des équipes EPATH

 

Collaborateurs

 

  • Cambodge
  • Vietnam
  • Laos
  • Burkina Faso
  • Sénégal
  • Maroc
  • Portugal
  • France
  • Belgique
  • Thaïlande
  • Tchad
  • Tunisie
  • Gabon
  • Madagascar
  • Côte d’Ivoire
  • République Tchèque

Actualités département EPATH

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.