Des éléphants et des hommes au Laos

Les éléphants sont des herbivores généralistes et ont besoin d’un régime alimentaire diversifié qu’ils adaptent en fonction de la saison et de leur état physiologique. Il existe des preuves suggérant que les éléphants ingèrent des plantes spécifiques en fonction de leur état de santé ; mais les comportements d’automédication des éléphants ont été très peu documentés. Dans une étude au Laos, nous avons enregistré comment l’observation de ces comportements d’automédication des éléphants par les cornacs vivant en contact étroit avec eux est liée à certaines utilisations de plantes médicinales dans la pharmacopée traditionnelle locale. Cependant, ces connaissances sont en grand danger de se perdre en raison des changements de rôles des éléphants et des cornacs dans la société.

Afin de contribuer à la conservation de ces connaissances ethno-pharmacologiques uniques et de mettre en évidence leur potentiel thérapeutique, nous avons mené une étude approfondie des comportements d’alimentation et d’automédication des éléphants en Asie du Sud-Est continentale avec la participation des cornacs, ainsi que de la pharmacopée humaine locale.

Plus d’explications en images !!  Attention la vidéo est lourde et prend un peu de temps avant sa lecture 😉

Contact : Eric Deharo (IRD representative in Laos)  eric.deharo@ird.fr

Financements : Foundation Ekhagastiftelsen (Sweeden),Fondation Ensemble (France),Institut de Recherche pour le Développement

Partenariat : Ministry of Science and Technology, Department of Science, Xaythany District, PO Box 2279, Vientiane, Lao PDR

 

Aller à la barre d’outils